Et puis un jour,

la Vie vous secoue tellement que

soit vous capitulez,

soit vous changez…

Qui je suis:

[EDIT mars 2021]
Tout a vraiment commencé pour moi en 2005… la Vie a décidé de me secouer… pour mieux me réveiller ! Et quelles secousses… mais quel (r)éveil !
En réalité, j’avais déjà eu une grosse alerte à l’âge de 19 ans… un signal très fort qui m’avait beaucoup affecté physiquement et psychiquement et qui m’avait déjà permis de réaligner un peu ma trajectoire. Je me souvenais alors qu’enfant et adolescente, je me posais beaucoup de questions sur la Vie, son sens, Dieu, la justice… mais sans la possibilité d’en parler vraiment, je m’étais alors fermée à la spiritualité qui, de fait, venait frapper -au sens littéral du terme- de nouveau à ma porte. 

Toutefois, étant lente mais surtout encore assez seule pour parler métaphysique, j’ai continué de me laisser porter par le courant du monde.
Alors, normal, en 2005, la Conscience a de nouveau gratouillé à ma porte puis, faisant la sourde oreille, elle a tapé, puis comme rien n’y faisait, au fil des mois, elle s’est mise à sonner, frapper, tambouriner sans que je daigne véritablement lui ouvrir.
Alors est arrivé ce qui devait arriver: le bruit de ma conscience finit par être si assourdissant, si cinglant, si fort… qu’il me terrassa en 2007.
Plus d’un an de doutes, d’angoisses et de douleurs après ma mise à genoux, je comprenais enfin les propos d’ Einstein: « Il n’y a que deux façons de vivre sa vie : l’une en faisant comme si rien n’était un miracle, l’autre en faisant comme si tout était un miracle. » 

La Vie m’avait littéralement secoué, et à plusieurs reprises en plusieurs mois car j’étais « dure de la feuille ». J’ai donc choisi de reprendre mon souffle et mes responsabilités, d’ouvrir les oreilles et surtout mon coeur et j’ai opté pour la seconde option d’Einstein. 

J’ai quitté mon job, j’ai galéré mais j’ai continué d’avancer. J’ai suivi un cursus de deux années de sophrologie après avoir découvert cette formidable discipline en 2007. Puis, j’ai pratiqué seule la méditation en 2010 et je m’y suis formée en 2016 en suivant un cursus de méditation de pleine conscience nommé MBSR (Mindfulness Based on Stress Reduction).
En 2017, j’ai également repris des études universitaires pour valider un diplôme de « Praticienne en techniques pyscho-corporelles » afin d’offrir une variété d’outils d’accompagnement encore et toujours plus adaptés. 

J’ai bien entendu lu une multitude d’ouvrages en lien avec le développement personnel, la psychologie, la philosophie, la physique moderne et quantique, les religions, la spiritualité… Je me suis rendue à de nombreux ateliers et séminaires. 

Et, petit à petit, tout en faisant, je m’autorise de plus en plus à Être

Je m’applique alors à proposer un accompagnement pratique, pluriel, et personnalisé avec le plus de justesse et d’humilité possible pour mettre en lumière ce que votre Conscience veut vous montrer. Je le fais avec bienveillance et détermination mais aussi avec douceur et fermeté. Parce que « je sais » aujourd’hui que ce chemin que vous souhaitez réemprunter est simple mais pas facile et qu’il demande véritablement de la force et du courage. 

Alors, clairement, je suis simplement une « éclaireuse » parce que tout est déjà là, en vous. J’essaie juste de mettre en lumière, quand cela m’est accordé, ce que vous devez regarder. Ensuite, c’est… vous et vous seul qui choisissez de mettre en place les inévitables actions et changements nécessaires à votre évolution pour -non pas votre bien être- mais pour votre mieux Être. C’est un dessein individuel mais aussi collectif.